Pour cette saison 2017, nous avons voulu faire une arme pour les Enduro World Series, les Coupe de France et la Megavalanche qui sont nos objectifs de la saison. Les récentes victoires d’Adrien Dailly sur son Spicy montrent que le vélo marche bien !!

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Lapierre Spicy 527

Le montage en détails : châssis Lapierre Spicy 527 27,5″ carbone. Ce vélo a un débattement avant et arrière de 170 mm.

Au niveau des suspensions nous avons réalisé un gros travail de développement avec le préparateur FMP M.T.B. Il nous a modifié un amortisseur à ressort Rockshox Kage afin de le rendre compatible avec notre entraxe métrique 230×57.5mm (et oui aucun amortisseur à ressort n’est disponible sur le marché malgré les annonces de Rock shox sur leur Super deluxe Coil!). Nous avons testé plusieurs settings hydrauliques afin de rendre le vélo plus dynamique et ainsi ne pas consommer le débattement trop rapidement. Cela nous permet d’avoir 170mm de débattement mais un vélo qui reste réactif comme un plus « petit » vélo.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Lapierre Spicy 527

Au niveau de la fourche nous avons upgradé la Rockshox Yari d’origine en modifiant la cartouche hydraulique Motion Control par une RCT3 (celle qui équipe les fourches lyrick d’origine). Le préparateur nous a modifié la cartouche afin d’avoir un fonctionnement homogène avec l’amortisseur.

Pour être précis, les réglages de Damien sont pour la fourche 20% de SAG, 1 token, compression ouverte à 3 clics et détente ouverte à 6 clics en partant du plus fermé. Au niveau de l’amortisseur, Damien roule avec 30% de SAG, 3 clics en compression et 6 clics en détente en partant toujours du plus fermé.

 

Afin de gagner en stabilité Damien a ouvert l’angle de chasse en rajoutant l’angle set de 1° livré d’origine ! Ce qui permet de passer à 65°.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Le poste de pilotage est composé de la potence Lapierre d’origine en 55mm, d’un cintre carbone avec un rise de 35 mm recoupé à 760 mm, de grips Lizard Skins Logo et des freins Formula Cura en 203mm avant et arrière.

La transmission est confiée à du Sram XO1 (11V) qui est fiable et légère. La tige de selle est une Rockshox Reverb en 150mm. La selle est une Fizik Tundra carbone, les roues sont les Mavic Deemax Pro (largeur interne de 28mm devant pour maximiser le volume du pneu et de 25mm à l’arrière pour avoir un profil rond du pneu). On a préféré des roues en aluminium qui permettent de donner de la tolérance au cadre carbone suffisamment rigide.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Côté pneumatique les nouvelles carcasses Double Down permettent d’avoir des pneus fiables pour un poids contenu (~1kg). A l’avant 90% du temps Damien roule le Minion DHF 2.5 en gomme tendre (3C Maxgrip) à 1.65 bar et l’Agressor 2,35 à 1.9 bar.

 

Au niveau des pédales, la plupart des pilotes roulent avec les Shimano XT qui sont indestructibles.

vvf-8 (1)

Enfin en fonction des profils de course, nous avons la possibilité d’utiliser soit un sac à dos avec dorsale intégrée de chez Prism ou le gilet dorsale Motion Top avec manche amovible de chez Racer.

 

Petit détail, cette saison nous utilisons les produits écologiques de chez Squirt pour nettoyer nos vélos et aussi comme lubrifiant pour les chaines. Il s’agit d’une cire qui ne ramasse pas la poussière ou les saletés comme le fait une huile standard… écologique et efficace.